Au feu, les pompiers, le Grand Hôtel brûle !
1906 : en septembre c'est le drame, le feu dévaste totalement le très luxueux Grand Hôtel. Il ne sera reconstruit qu'en 1910, mais ne retrouvera jamais la réputation des années de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Ce sinistre est aussi l'occasion pour l'Avenir d'Arcachon, féroce hebdomadaire d'opposition au maire, James Veyrier-Montagnères, de se gausser de « LA VIGIE », journal municipal, "qui ne pouvait pas constater que des pompes à bras sont insuffisantes pour projeter de l’eau à 16 mètres de hauteur, et que seule une pompe à vapeur serait plus utile que des fusils entre les mains des pompiers."

L'incendie du Grand Hôtel

27 06 2015